Il n’y a pas plus de risques à fréquenter nos commerces de proximité qui appliquent parfaitement les protocoles de sécurité, que d’être contaminé dans les grandes surfaces.

le

J’écris ce soir aux 15 maires de la CARF en leur demandant de suivre des maires courageux qui ont pris un arrêté municipal pour laisser les commerces dits « non-essentiels » ouverts pendant le confinement, alors que les supermarchés et hypermarchés sont autorisés à vendre des produits non-alimentaires et «non essentiels»

Il n’y a pas plus de risques à fréquenter nos commerces de proximité qui appliquent parfaitement les protocoles de sécurité, que d’être contaminé dans les grandes surfaces.

Cette situation déloyale pour nos petits commerces de proximité, poumons de nos villes et de nos quartiers, est inacceptable !

Anthony Malvault.

Il n’y a pas plus de risques à fréquenter nos commerces de proximité qui appliquent parfaitement les protocoles de sécurité, que d’être contaminé dans les grandes surfaces.
Il n’y a pas plus de risques à fréquenter nos commerces de proximité qui appliquent parfaitement les protocoles de sécurité, que d’être contaminé dans les grandes surfaces.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s